Ce qui est prévu

Dans sa stratégie de pacification de l'est du pays, notamment à Beni, Minembwe, Butembo et Ituri, le gouvernement s’engage à « impliquer davantage les autorités coutumières et les communautés locales ». Il promet de « créer à titre préventif des barzas communautaires et intercommunautaires dans des zones à conflit, avec la collaboration des structures spécialisées dans la prévention et la gestion des conflits ».
Cet engagement fait suite à la recommandation retenue par le chef de l’État à l’issue de ses consultations de novembre 2020 d’« impliquer davantage les communautés des zones affectées dans les processus de pacification ».

Ce qui a été fait à ce stade

Les barzas intercommunautaires existent déjà en Ituri, au Nord-Kivu et au Sud-Kivu mais il demeure un débat sur leur statut et leurs compétences précises, étant donné que ces barzas intercommunautaires relèvent des initiatives locales, surtout avec les ONG de peacebuilding.
De son côté, le gouvernement a organisé fin avril, à Lubumbashi, un dialogue interprovincial entre le Grand Kasaï et le Grand Katanga.