Ce qui est prévu

« Accroitre les programmes de stabilisation visant l’orientation des démobilisés vers des activités économiques et d’intérêt public, loin du métier des armes. » C’est l’une des recommandations faites au président Félix Tshisekedi lors des consultations politiques qu’il a initiées fin 2020. Pour y parvenir, le gouvernement s’est engagé, dans son programme d’actions, à « fusionner les programmes DDR et Starec pour la réinsertion des démobilisés dans les activités économiques et d’intérêt public, loin du métier des armes ».

Ce qui a été fait à ce stade

Le 4 juillet 2021, le président Félix Tshisekedi signe l'ordonnance mettant en place le Programme de désarmement, démobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (P-DDRC-S). Un mois plus tard, le 6 août, Tommy Thambwe est nommé coordonnateur de cette nouvelle structure qui fusionne les précédents programmes DDR et Starec. La stratégie nationale du P-DDRC-S est ensuite validée le 4 avril 2022.