Ce qui est prévu

Signé le 24 février 2013 à Addis-Abeba, l'Accord-cadre pour la paix, la sécurité et la coopération pour la RDC et la région prévoit des mécanismes de suivi au niveau régional et national. En RDC, le Mécanisme national de suivi et de supervision de la mise en œuvre des engagements souscrits aux termes de cet accord a été mis en place. En 2020, la structure a adopté un programme de pacification et de stabilisation de l'est de la RDC et de la région dont la mise en œuvre devait être évaluée par une équipe conjointe composée des institutions étatiques, des organisations de la société civile et des bailleurs de fonds. Fin avril 2021, le gouvernement s’est engagé à « évaluer constamment le niveau d’exécution du Pacte international sur la sécurité, la stabilité et le développement dans la région des Grands Lacs ».

Ce qui a été fait à ce stade

Après plusieurs reports, la dixième réunion de haut niveau se tient à Kinshasa, le 24 février 2022, avec les chefs d’État et de gouvernement des pays signataires de l’Accord-cadre d’Addis-Abeba. La 11e réunion de ce mécanisme régional d’évaluation est prévue en 2023 au Burundi. Toutefois, en dépit de l’organisation du sommet de Kinshasa, ces évaluations paraissent encore moins constantes.