Ce qui est prévu

Dans son programme d’actions, le gouvernement s’est engagé à « améliorer progressivement la solde allouée aux militaires et aux policiers ». Sans plus de détails.

Ce qui a été fait à ce stade

À la suite de l’accord conclu entre le gouvernement et l’Intersyndicale nationale de l'administration publique (INAP) à Bibwa, le 2 novembre 2021, le salaire des militaires et policiers a connu, depuis le mois d’avril 2022, une hausse de 30 %. Ainsi, par exemple, le commissaire divisionnaire principal qui touchait 250 371 francs congolais recevra désormais 344 097 francs congolais après retenue des frais de compte.
Mais, compte tenu de la chute du franc congolais par rapport au dollar en 2020, cette augmentation apparente ressemble plutôt à un retour au niveau de 2019. Le gouvernement promet d’augmenter encore ce salaire jusqu’à 45 % au prochain trimestre, soit en juillet 2022.