Ce qui est prévu

« Sur le renforcement de la démocratie et l’État de droit, j’ai noté qu’il faut, en 2023, organiser les premières élections locales en même temps que les élections nationales ». Lors de son message à la nation, le 6 décembre 2020, le président Félix Tshisekedi a fait sienne cette recommandation issue des consultations qu’il avait lui-même organisées avec la classe politique et la société civile congolaises.
Cet engagement a ensuite été repris dans le programme d’actions du gouvernement Sama Lukonde. Ce dernier a en effet promis d'étudier le coût et les bénéfices de l’organisation jumelée desdites élections et d'intégrer leur coût dans les prévisions budgétaires à partir de l'année 2021.

Ce qui a été fait à ce stade

Le 3 février 2022, la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) a publié sa feuille de route du processus électoral en RDC entre 2021 et 2027. Dans ce document, il est prévu l’organisation, en même temps, des élections directes du président de la République, des députés nationaux, des députés provinciaux et des conseillers de commune, de secteur et de chefferie.