Ce qui est prévu

Dans son programme d’actions, le gouvernement Sama Lukonde s'est engagé à « assurer et [à] pérenniser le processus de l’alternance démocratique au sommet de l’État par le respect des échéances constitutionnelles ».

Ce qui a été fait à ce stade

Si le processus électoral semble avoir pris du retard, la feuille de route de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), telle que publiée début février 2022, s’en tient aux délais constitutionnels. Reste à savoir si le calendrier électoral attendu restera dans cette marge.